Requiem – Delirium, tome 3 – Lauren Oliver

requiem

Source : Goodreads

Titre : Requiem

Série : Delirium, tome 3

Auteur : Lauren Oliver

Langue : Anglais

Résumé (source : Livraddict) : Après avoir sauvé Julian d’une condamnation à mort, Lena et ses amis regagnent la Nature. Mais celle-ci n’est plus un lieu sûr, des rebellions ont éclaté partout dans le pays et les Régulateurs sont postés à la frontière, à l’affût de toute transgression. Le gouvernement ne peut plus nier l’existence des Invalides et la menace qu’ils représentent. Tandis que Lena mène la Résistance prenant chaque fois plus de risques, sa meilleure amie Hana vit une vie sans amour au bras du jeune maire de Portland… Leurs récits se déroulent en parallèle, leurs voix alternent : quand les deux amies se retrouveront-elles ?

J’avais été déçue par ma lecture de Delirium mais j’avais eu un coup de cœur en lisant Pandemonium. J’ai donc mis un peu de temps à me décider à lire ce dernier tome alors que je l’avais acheté le jour de sa sortie.

Le récit est partagé en deux points de vue : celui de Lena (comme dans Delirum et Pandemonium) et celui d’Hanna, la meilleure amie de Lena avant qu’elle ne s’enfuie de Portland. Il y a une nouvelle sur Hanna entre Pandemonium et Requiem que je n’avais pas lu donc j’avais un peu peur d’avoir à comprendre son point de vue mais au final cela ne pose pas problème. A chaque chapitre on change de point de vue et comme ceux-ci sont assez courts, cela hache un peu le récit au début. Le point de vue d’Hanna est assez intéressant pour comprendre les effets du traitement car celle-ci a été « guérie ».

SPOILERS
Au final, beaucoup n’ont pas apprécié la fin mais elle me convient parfaitement, ce qui est assez étrange car je déteste les fins ouvertes habituellement. En effet, bien que je voulais que Lena finisse avec Julian après ma lecture du deuxième tome, mais cela se sent qu’elle aime Alex plus que Julian. Assez étrangement j’aime bien aussi le fait qu’on soit dans l’ombre quant à la réussite de la révolte contre le traitement et le fait de finir sur cette vision d’espoir et de murs mis à bas.

Logo Livraddict Goodreads

Publicités