La fille de l’orage – Cygne noir, tome 1 – Richelle Mead

filleorage

Titre : La fille de l’orage

Série : Cygne noir, tome 1

Auteur : Richelle Mead Langue : Français

Résumé (source : Livraddict) : Parce qu’elle dispose de grands pouvoirs en la matière, Eugénie exerce un fructueux business en bannissant hors de notre monde les Faës et autres esprits qui s’y aventurent. Le jour où elle est embauchée pour retrouver une adolescente emmenée de force dans l’Outremonde, Eugénie se retrouve confrontée à une prophétie inquiétante qui met à jour certains secrets bien gardés de son passé comme de son futur. Cette dernière affirme que son premier né menacera l’avenir du monde tel qu’elle le connaît.
La chaman devient alors la cible de tous les démons. Eugénie a beau manier la baguette avec autant d’assurance que le Glock, il lui faut trouver des alliés pour mener à bien cette mission: elle les trouvera en la personne d’un monarque Faë ayant un faible pour le bondage et un changeforme ravi de sa condition.

Vampire Academy et Bloodlines de Richelle Mead sont deux de mes séries préférées, j’ai eu un coup de cœur pour la plupart des tomes. Par contre, je n’aime pas trop le genre bit-lit dont fait partie ce livre, la seule série que j’ai aimée est de Richelle Mead justement, celle avec Georgina Kincaid. J’ai profité de l’offre sur l’intégrale de la série Cygne noir pour l’acheter et la lecture du 1e tome fait partie d’une lecture commune sur Livraddict.

Au final, j’ai plutôt bien aimé ce livre, qui se lit assez rapidement malgré ses 400 et quelques pages (surtout quand on sort d’un livre de 900 pages en anglais du 18e siècle !). Je n’ai pas trop accroché à la « romance », cela va trop vite à mon gout surtout avec Kiyo, il n’y a pas assez d’interactions entre eux. J’espère que cela sera plus approfondi dans les autres tomes. Il n’y pas trop de suspens en ce qui concerne le père d’Eugenie avec le titre qui est un spoiler, dès qu’il est mentionné, j’ai fait le rapprochement.

J’ai beaucoup aimé les esprits qui travaillent pour Eugenie, enfin en particulier Volusian qui m’a bien fait rire, je le retrouverais avec plaisir dans les prochaines tomes. La première scène avec la chaussure démoniaque est assez drôle et une bonne entrée en matière.

Logo Livraddict Goodreads

Publicités

Origines 1ère partie – Les étoiles de Noss Head, tome 4 – Sophie Jomain

Titre : Origines 1ère partie

Série : Les étoiles de Noss Head, tome 4

Auteur : Sohpie Jomain

Langue : Français

Résumé (source : Livraddict) : Chaque fois que je croyais que notre vie était cousue de fil blanc, Leith et moi devions faire face à une nouvelle adversité, une nouvelle attaque. J’en venais à me demander si, un jour, nous goûterions à la paix à laquelle nous aspirions. Personne ne mesure l’immensité de sa chance quand il affirme que son existence est monotone. Personne. Aux innocents les mains pleines… C’est ce qu’on dit. Mais moi, je n’étais plus innocente du tout. Alors, que me réserverait le destin, cette fois-ci ? Que me volerait-il ? J’en avais une vague idée. J’allais devoir me préparer au pire.

Aussitôt le tome trois lu, j’ai enchainé sur celui-ci que j’avais sous la main et il est aussi bon.
Au début, tout semble aller pour le mieux pour Leith et Hannah. Cependant un ange noir est tué dans des conditions étranges, on se retrouve alors dans une ambiance de roman policier. Darius disparait au même moment et un lien avec la victime est découverte. On voit donc peu Darius dans ce tome comparé au précédent, ce qui est assez dommage. Grigore prend lui plus d’ampleur et j’ai hâte de découvrir comment cela va se résoudre pour lui et Hannah.
Les frères de Darius sont toujours aussi attendrissant et cela fait plaisir de voir Hannah s’occuper d’eux.
La première partie nous embarque dans les origines des anges noirs et l’on découvre des créatures assez étranges et cauchemardesques. Puis l’on se retrouve plongé dans la communauté du Sutherland, là où les loups-garous vivent selon des règles strictes, règles que Hannah et Leith ont transgressé. Cela crée un peu une fracture dans l’histoire, j’aurais bien aimé en savoir plus sur les anges noirs et leur créateur.
Hannah n’est plus une ange noir mais comme lorsqu’elle l’était, elle n’est pas une loup-garous typique et a certains pouvoirs particuliers. Le tome suivant nous révélera sans doute pourquoi. Les anges noirs restent mes créatures préférées par rapport aux loups-garous bien que j’aime beaucoup le fait que ceux-ci sont divisés en plusieurs espèces.
La fin est un énorme cliffhanger qui donne envie de se jeter tout de suite sur le tome 5. Malheureusement celui-ci n’est pas encore sorti et j’espère qu’on attendra pas trop longtemps !

Extrait

« Bon sang, Hannah, j’ai l’impression que tu viens de me raconter les trois derniers tomes d’une saga fantastique !

Elle réussit à me faire rire intérieurement.

– C’est un peu ça …

C’était constamment l’effet que je me faisais, d’être une héroïne de roman. »

Logo Livraddict Goodreads

Accomplissement – Les étoiles de Noss Head, tome 3 – Sophie Jomain

noss head 3

Titre : Accomplissement

Série : Les étoiles de Noss Head, tome 3

Auteur : Sophie Jomain

Langue : Français

Résumé (source : Livraddict) : « Je n’avais aucune idée de ce qu’allait devenir ma vie… absolument aucune. J’allais avoir dix-neuf ans dans quelques jours et j’étais devenue ce que je n’aurais jamais dû être. Le destin m’avait surprise, j’étais magnifique, d’une allure renversante. J’aurais pu défier n’importe quelle reine de beauté, mais c’est bien tout ce qu’il me restait… toute une vie dans la peau de quelqu’un que je n’étais pas, que je détestais. Et si je me trompais ? Et si j’étais loin de la vérité et que tout pouvait redevenir comme avant ? Je ne le savais pas encore, mais tout allait être différent. »

J’avais bien aimé les deux premiers tomes mais pas assez pour acheter la suite immédiatement. J’ai donc profité d’une offre promotionnelle et lu à la suite les tomes trois et quatre. J’ai eu un peu du mal au début à me rappeler les événements du tome précédent.
On découvre ici comment Hannah essaie de s’adapter à sa nouvelle condition d’ange noir et c’est très intéressant de pouvoir en apprendre plus sur eux, j’aime beaucoup la mythologie crée par l’auteure. A ses cotés, on retrouve Darius et ses deux frères. Darius est un personnage que j’ai beaucoup aimé, assez mystérieux, on a envie d’en savoir plus son passé. Il est très protecteur envers Hannah et envers Pierrick et Hermance, ses frères pour qui on se prend immédiatement d’affection. Bien qu’ils soient des anges noirs, ils sont restés comme des enfants et se comportent donc comme tels.
J’ai été assez étonné qu’Hannah s’en sorte bien concernant ses envies de sang humain et puisse côtoyer des humains en moins de quelques mois.
Je dois dire que je ne m’attendais pas à une telle résolution, mais c’est très satisfaisant pour Hannah et Leith.
La lecture de ce tome m’a permis de mieux apprécier cette série et j’ai enchainé immédiatement sur la suite.

Logo Livraddict Goodreads

Deux soeurs pour un roi – Philippa Gregory

Source : Goodreads

Source : Goodreads

Titre : Deux soeurs pour un roi

Auteur : Philippa Gregory

Langue : Français

Résumé (source : Livraddict) :  » Je serai sombre, française, à la mode et difficile ; vous serez douce, ouverte, anglaise et belle. Quelle paire nous formerons ! Quel homme pourra nous résister ?  » Tels sont les premiers mots prononcés par Anne Boleyn à l’endroit de sa soeur Marie quand elle la rejoint, en 1522, à la cour d’Angleterre. Introduite au palais de Westminster, à l’âge de 14 ans, Marie Boleyn séduit le roi Henri VIII auquel elle donnera deux enfants. D’abord éblouie par le souverain, elle comprend qu’elle sert d’appât au milieu des complots dynastiques. Quand l’intérêt du roi pour elle s’émousse, Anne est chargée de le séduire à son tour. Désir, haine, ambitions, trahisons. Se déroulant sur quinze ans, cette fresque historique, racontée à la première personne par Marie Boleyn, dépeint les rivalités au sein de la dynastie des Tudor. Une histoire qui se terminera dans le sang.

J’aime beaucoup l’histoire et particulièrement ce qui concerne les épouses et les maitresses des rois. Je connais très peu l’histoire de l’Angleterre, juste pour savoir que Henry VIII a eu 6 femmes, qu’il en a fait décapiter certaine et que pour divorcer d’une, il s’est séparé de Rome, fondant la religion anglicane. Ce roman raconte l’histoire de Mary Boleyn et de sa sœur Anne et les événements ayant conduit à cette nouvelle Eglise.

Tout d’abord, je l’ai lu en français et les prénoms des personnages ont été francisés, ce qui m’a un peu gênée, surtout pour l’héroïne car pour moi Marie évoque moins l’Angleterre que Mary. De plus, pour Jane Seymour et Jane Parker, le prénom Jane a été gardé alors qu’avec la même logique il aurait du être Jeanne. Je ne comprends donc pas trop ces choix de traduction et leurs intérêts.

Mary Boleyn est un personnage auquel on est censé s’attacher car elle subit les pressions de sa famille mais j’ai préféré le personnage d’Anne : la voir manigancer pour être reine et observer sa lente chute, surtout sachant les conséquences historiques de ses actions.

Comme à chaque fois lorsque je lis un roman s’appuyant sur des faits historiques, j’aime bien me renseigner plus en détails, afin de connaitre la part de réalité. Il ressort de mes recherches que beaucoup de personnes ont critiqué les choix de l’auteure. En effet, elle s’est appuyée sur certaines théories rejetées par la plupart des historiens actuels comme l’inceste d’Anne avec son frère ou l’âge des deux sœurs, la paternité de son deuxième enfant par le roi. Mary rêve d’une vie assez simple, loin des intrigues et du faste de la cours et lors de son deuxième mariage, elle se marie en dessous de sa condition et la maison de son mari est décrite comme une ferme alors que c’est un petit manoir.

J’ai maintenant envie de lire un livre (pas une fiction) sur cette période pour en savoir plus.

Logo Livraddict Goodreads

Une forme de vie – Amélie Nothomb

uneformedevie

Titre : Une forme de vie

Auteur : Amélie Nothomb

Langue  : français

Résumé : « Ce matin-là, je reçus une lettre d’un genre nouveau. »

Amélie Nothomb est une auteure que j’ai découverte en dévorant Journal d’une hirondelle un jour au CDI de mon lycée puis j’ai lu tous les livres d’elle que j’ai pu emprunté. J’avais moins accroché avec ses romans précédents comme Le fait du prince ou Le voyage d’hiver.

Ce livre m’a rappelé ce que j’ avais adoré en lisant certains de ses livres comme Métaphysique des tubes. Je ne sais pas pourquoi mais les romans où elle se met en scène font partie de mes préférés. Dans Une forme de vie, on découvre la relation de la romancière avec ses lecteurs. On apprend ainsi comment elle lit son courrier, ce qui ne faut surtout pas lui écrire, le fait qu’elle entretient une correspondance avec certains. C’est d’ailleurs un de ces échanges qui est le cœur de ce roman :  son correspondant est un soldat américain basé en Afghanistan et écrit sur sa vie et en particulier sur son poids. Ce thème du poids devient assez surréaliste entre oubli de la peur, protestation ou art vivant. Je dois dire que je m’attendais pas à un tel dénouement même si l’histoire du soldat me semblait peu probable. Ce livre, aux 168 pages, se lit assez rapidement et avec plaisir. Ainsi j’ai enchaîné tout de suite sur l’autre livre d’Amélie Nothomb que j’avais sous la main, ravie de retrouver le plaisir de lecture que j’avais eu lors des mes premiers Nothomb.

Logo Livraddict