Stealing Parker – Hundred Oaks, tome 2 – Miranda Kineally

Source : Goodreads

Source : Goodreads

Titre : Stealing Parker

Série : Hundred Oaks, tome 2

Auteur : Miranda Kenneally

Langue : Anglais

Résumé (source : Goodreads, traduction personnelle) : Parker Shelton a pratiquement la vie parfaite. Elle est sur le point d’être major de sa promo, elle fait partie de l’équipe de softball et a pleins d’amis. Puis le scandale de sa mère embrase la ville et plus personne ne veut lui parler.
Parker veut alors une nouvelle vie.


Donc elle arrête le softball. Perd 10 kilos. Et pourquoi embrasser un seul garçon quand elle peut en embrasser trois ? Ou quatre ? Pourquoi se limiter aux lycéens quand le nouveau et mignon coach de baseball semble flirter ?

Stealing Parker se passe dans la même ville et lycée que Catching Jordan, livre que j’avais aimé mais sans plus. On trouve de nouveau une thématique sportive : après le foot américain, nous avons ici le baseball et le softball. N’ayant pas une connaissance très approfondie des sports typiques américains (ou de sport en général), j’étais un peu perdue lors des matchs avec les termes techniques ou pour savoir ce qu’est le softball.

L’héroïne m’a un peu agacée par son comportement, les erreurs qu’elle fait. Elle a une situation familiale pas facile : son père ne se rend pas compte que quelque chose ne va pas et elle ne parle plus à sa mère depuis que celle-ci est partie avec une femme. Les gens de sa paroisse se sont en quelque sorte retourné contre la famille de Parker, en disant qu’elle pouvait finir comme sa mère (je n’arrive pas à imaginer que des personnes puissent penser ainsi) et le départ de sa mère semble être le scandale de la ville. Parker embrasse donc des garçons pour prouver qu’elle n’est pas comme sa mère. Tout cela devrait nous faire éprouver de la peine, de la sympathie pour l’héroïne mais cela m’a plutôt agacé vu que l’on devine que pendant le roman, Parker va découvrir qu’elle ne devrait pas faire attention aux autres et se réconcilier avec sa mère. D’ailleurs ce qu’on nous présente comme le scandale de la ville n’est au final pas connu par tout le monde.

SPOILERS

Au niveau de la romance, on retrouve un schéma un peu similaire à Catching Jordan : un nouveau gars arrive, elle sort avec lui mais au final elle finit avec quelqu’un qu’elle connait depuis longtemps. Lorsque tout semble perdu pour Parker avec ses deux « soupirants », j’avais tellement été agacée par son comportement que j’avais envie qu’elle finisse toute seule.

END SPOILERS

Un des points positifs de ce roman est Cornfield, les moments qu’il passe avec Parker sont assez mignons, comme lorsqu’ils regardent « Collège attitude » (film très sympa au passage !).

Goodreads

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s