Deux soeurs pour un roi – Philippa Gregory

Source : Goodreads

Source : Goodreads

Titre : Deux soeurs pour un roi

Auteur : Philippa Gregory

Langue : Français

Résumé (source : Livraddict) :  » Je serai sombre, française, à la mode et difficile ; vous serez douce, ouverte, anglaise et belle. Quelle paire nous formerons ! Quel homme pourra nous résister ?  » Tels sont les premiers mots prononcés par Anne Boleyn à l’endroit de sa soeur Marie quand elle la rejoint, en 1522, à la cour d’Angleterre. Introduite au palais de Westminster, à l’âge de 14 ans, Marie Boleyn séduit le roi Henri VIII auquel elle donnera deux enfants. D’abord éblouie par le souverain, elle comprend qu’elle sert d’appât au milieu des complots dynastiques. Quand l’intérêt du roi pour elle s’émousse, Anne est chargée de le séduire à son tour. Désir, haine, ambitions, trahisons. Se déroulant sur quinze ans, cette fresque historique, racontée à la première personne par Marie Boleyn, dépeint les rivalités au sein de la dynastie des Tudor. Une histoire qui se terminera dans le sang.

J’aime beaucoup l’histoire et particulièrement ce qui concerne les épouses et les maitresses des rois. Je connais très peu l’histoire de l’Angleterre, juste pour savoir que Henry VIII a eu 6 femmes, qu’il en a fait décapiter certaine et que pour divorcer d’une, il s’est séparé de Rome, fondant la religion anglicane. Ce roman raconte l’histoire de Mary Boleyn et de sa sœur Anne et les événements ayant conduit à cette nouvelle Eglise.

Tout d’abord, je l’ai lu en français et les prénoms des personnages ont été francisés, ce qui m’a un peu gênée, surtout pour l’héroïne car pour moi Marie évoque moins l’Angleterre que Mary. De plus, pour Jane Seymour et Jane Parker, le prénom Jane a été gardé alors qu’avec la même logique il aurait du être Jeanne. Je ne comprends donc pas trop ces choix de traduction et leurs intérêts.

Mary Boleyn est un personnage auquel on est censé s’attacher car elle subit les pressions de sa famille mais j’ai préféré le personnage d’Anne : la voir manigancer pour être reine et observer sa lente chute, surtout sachant les conséquences historiques de ses actions.

Comme à chaque fois lorsque je lis un roman s’appuyant sur des faits historiques, j’aime bien me renseigner plus en détails, afin de connaitre la part de réalité. Il ressort de mes recherches que beaucoup de personnes ont critiqué les choix de l’auteure. En effet, elle s’est appuyée sur certaines théories rejetées par la plupart des historiens actuels comme l’inceste d’Anne avec son frère ou l’âge des deux sœurs, la paternité de son deuxième enfant par le roi. Mary rêve d’une vie assez simple, loin des intrigues et du faste de la cours et lors de son deuxième mariage, elle se marie en dessous de sa condition et la maison de son mari est décrite comme une ferme alors que c’est un petit manoir.

J’ai maintenant envie de lire un livre (pas une fiction) sur cette période pour en savoir plus.

Logo Livraddict Goodreads

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s