If I should die (Qu’importe l’éternité) – Revenants, tome 3 – Amy Plum

iisd

Titre : If I should die

Série : Revenants, tome 3

Auteur : Amy Plum

Langue : Anglais

Résumé (source : Livraddict) : Kate est désespérée. Vincent, celui qu’elle aime par-dessus tout, a disparu. Seul son esprit parvient encore à communiquer avec la jeune fille. De plus en plus doucement. De moins en moins souvent.
Kate décide de forcer le destin, de tout faire pour sauver l’amour de sa vie. Même si elle doit affronter le clan des numa. Même si elle doit y laisser la vie.
Plutôt la mort que la vie sans Vincent.

C’est le dernier tome de la trilogie « Les revenants ». Le concept est assez original : des gens qui se sacrifient continuellement pour sauver des êtres humains de la mort, ils retrouvent après chaque « mort » le physique qu’ils avaient au moment de leur première mort (lorsqu’ils étaient encore humains). En contrepartie, il y les méchants qui eux poussent les gens à se tuer. L’histoire française est mêlée à cela : des résistants aux collabos pour la 2 e guerre mondiale a la révolution, ce qui donne à l’aspect fantastique un côté plus « crédible ». Bien sûr, Bardia (les gentils) et Numa (les méchants) essaient de contrecarrer les actions du camp adverse et de temps en temps s’affrontent violemment. Justement, nous sommes pendant l’une de ces périodes et une prophétie annonce qu’un Champion (sorte de superhéros des superhéros) aidera à combattre les Numa.

On s’était arrêté au tome précèdent sur un grand suspens concernant le destin de Vincent, revenant et petit ami de l’héroïne Kate et vu ce qu’on apprend au début, cela vas très mal pour lui. SPOILER Malheureusement (ou plutôt heureusement pour lui), on se doute bien que l’auteur ne va pas le laisser dans cet état longtemps. La solution fait un peu miracle (réussir à apprendre l’existence d’un rituel, réunir les informations, trouver les instruments nécessaires et le réussir du 1er coup (ou presque j’avoue), en quelques jours, c’est miraculeux pour moi). FIN SPOILER

La vision mal contre bien est heureusement nuancée par un des personnages. Les personnages secondaires sont assez sympathiques, enfin je n’apprécie pas particulièrement Jules ou Charles mais j’aime beaucoup Charlotte, Ambrose, Gaspard et Jean-Baptiste.

L’auteure est américaine mais vit depuis plusieurs années en France ce qui fait qu’on n’a pas de fautes dans les phrases en français (chose qui m’agace beaucoup dans les livres en anglais) et on reconnait bien Paris et l’ambiance de cette ville dans ses descriptions.

La fin est assez prévisible, enfin c’est inhérent à ce type de roman mais je la trouve un peu abrupte car j’aime bien avoir un aperçu des personnages après le dénouement et ici en particulier  Charlotte et Gaspard.

Au final, une trilogie très sympa à lire avec un concept mélangeant histoire et créatures fantastiques assez intéressant.

Logo Livraddict Goodreads

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s